Un anniversaire, c’est l’occasion de faire un bilan, mais surtout d’annoncer l’avenir. Le 21 septembre dernier, nous recevions clients, partenaires et amis pour fêter ensemble la décennie qui s’ouvre devant nous. Retour sur un événement qu’on n’oubliera pas de sitôt !

C’était pour nous une soirée à fort enjeu. Nous voulions recevoir ceux avec qui et pour qui nous travaillons comme il se doit, pour leur exprimer notre gratitude et l’envie que nous avons de faire durer nos belles collaborations. Alors, nous avions préparé des petites surprises qui nous ressemblent : un discours évidemment (après tout, c’est un peu notre métier), du champagne et un beau buffet (le minimum requis), mais aussi des cadeaux !

Des livres, évidemment !

Le Prince de Motordu, de Pef, Le Dictionnaire des idées reçues de Flaubert et enfin Les Exercices de styles de Queneau, voilà notre sélection. Le premier est une invitation à jouer avec les mots, devenu un vrai classique. Le deuxième, une merveille d’intelligence caustique sous la plume surprenante de l’auteur de l’Éducation sentimentale. Le troisième enfin, est celui à qui nous avons volé le néologisme « écriveron ». Cherchez bien, c’est dans le texte intitulé « Maladroit » !

 

Chacun de ces livres étaient tamponné d’un ex-libris, création originale et sur-mesure réalisée par Morgane Rospars. Un travail magnifique !

Oui, mais demain ?

Dans notre livre d’or – une œuvre réalisée à partir d’enveloppes kraft usagées par l’atelier de reliure de Nathalie Peauger – nous avons recueilli des mots de plaisir à travailler ensemble, de félicitation, et surtout d’encouragement ! Car c’est la suite qui compte maintenant.

Ecriveron, à deux têtes pensantes et quatre mains écrivantes, a plus que jamais envie de trouver vos mots, de travailler sur vos messages, de les décliner sur tous les supports possibles, en print, en web, en hologramme… Demain, nous avons envie de scénariser vos événements, de raconter des histoires d’hommes, de femmes et d’entreprises de manière toujours différente, originales, décalée…

Du haut de nos dix ans, nous continuons de penser que l’écrit est une richesse infinie. Nous pouvons dire la même chose de tant de manières que le mieux est encore de jouer avec les mots, juste ce qu’il faut pour atteindre sa cible. C’est ce qu’on aime faire chez Ecriveron !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.